Ces 5 idées reçues qui freinent l’adoption de la signature électronique

Dans une entreprise, la digitalisation est maintenant inévitable. Il s’agit de la manifestation de l’évolution de la technologie au sein même de la société. L’utilisation de la signature électronique est l’un des plus grands changements qui ont marqué l’histoire de la numérisation. Ce concept a conquis le cœur de plusieurs dirigeants et chefs d’entreprise. Cependant, il y a encore des idées qui ralentissent son adoption.

Les dispositions légales

Si on parle du point de vue légal, il y a une fausse idée qui circule stipulant que la signature électronique pdf ne peut pas remplacer la signature manuscrite aux yeux de la loi. Cependant, l’Union européenne a bien confirmé qu’un contrat ou un dossier peut être signé sous trois formes : la signature simple, avancée et qualifiée. Alors, ce n’est pas tout à fait un problème.

Certains disent que la signature électrique a la même valeur qu’une signature manuscrite que l’on a scannée. Une signature électronique est valable si elle est convenue avec une personne de confiance. Il faudra aussi joindre des fichiers de preuve d’identifications pour justificatif. Il faudra alors rassembler plusieurs dossiers en guise de preuve d’authentification. Bref, ce ne sont que des idées, signez vos PDF en ligne parce que c’est la solution la plus pratique. Découvrez Yousign, l’application de signature électronique rapide et simple d’utilisation pour tous types de contrats.

Le coût et la perte de temps

Plus souvent, les grandes enseignes ne calculent pas les dépenses relatives à la signature des documents sur papier. Elles ont tendance à penser que c’est gratuit. Or, il y a des frais qui sortent de leur caisse pour acheter les consommables comme les papiers, les stylos, l’imprimante… Mais d’après les études, la numérisation fait gagner plus de deux heures de productivité pour chaque contrat signé. Il y a bien un investissement avec la signature numérique, mais on gagne en productivité.

L’autre fausse théorie qui circule dit que la signature électronique pdf présente une perte de temps non négligeable. Cependant, c’est le moyen le plus facile et le plus pratique pour légaliser une collaboration. Elle permet de garantir la sécurité des transactions.

L’exigence d’un certificat physique

Dans beaucoup d’autres pays, les citoyens ont déjà des cartes d’identité sur lesquels est inscrite leur signature électronique pdf. Cela facilite l’intégration de ce nouveau concept dans leur entreprise. En France, ce n’est pas encore le cas. Pourtant, il n’est pas obligatoire d’avoir un certificat physique pour signature électronique. Cela peut se créer avec le temps, mais on peut déjà se lancer dans la numérisation. Ainsi, vous pouvez signer facilement vos documents en ligne.

Logiciel de gestion : contacter un éditeur français en ligne
Quels seront les prochains secteurs à adopter la signature électronique ?