Le saviez-vous? une entreprise sur deux est ciblée par les cyber-attaques

À l’ère de la digitalisation, la cybersécurité des entreprises fait partie des enjeux prioritaires. Les cyberattaques touchent quasiment tous les types d’organisation, de toutes les tailles. Les effets de celles-ci impactent l’intégralité de leur activité. Elles causent de nombreux dommages sur le plan de la notoriété, mais aussi sur le plan économique.

Qui peut être la cible des cyberattaques ?

Au cours des deux dernières années, 80 % des entreprises sont victimes de cyberattaques. Jadis, la cybersécurité concernait uniquement les grandes structures. Désormais, les systèmes d’information de toutes les organisations de toutes les tailles sont susceptibles d’être des cibles de cyberattaques. Les effets sont parfois désastreux, tels que les demandes de rançons, le vol d’informations ou le ralentissement de l’activité. Cependant, il est indispensable pour les PME d’anticiper et de s’adapter par avance aux piratages informatiques. Les menaces peuvent se diversifier et les effets des attaques peuvent être fâcheux et graves pour la pérennité de l’entreprise. Vis-à-vis des enjeux de la cybersécurité des entreprises, des bonnes pratiques sont à adopter comme l’optimisation de la conservation de données, l’identification des informations sensibles, la mise à jour des logiciels et l’utilisation d’outils performants.

Des menaces de plus en plus diversifiées

Au-delà de l’augmentation des menaces en termes de volume, vous pouvez distinguer divers types d’attaque. Généralement, les entreprises doivent anticiper des attaques dans six domaines. Les attaques via les protocoles web https sont multipliées. Les escrocs peuvent y dissimuler des codes malveillants. De même, les piratages informatiques sont de plus en plus avancés sur les distributeurs de terminaux de vente, de tickets ou de billets. Les appareils mobiles peuvent aussi représenter des menaces d’autant plus importantes que leur utilisation se généralise totalement. Pour les objets connectés, ceux-ci ne peuvent pas répondre aux standards basiques pour la sécurité bien qu’ils ne soient pas encore très répandus. Ils risquent de représenter des failles éventuelles dans le système.

Des risques à identifier en amont

L’identification des risques constitue un enjeu capital de la cybersécurité des entreprises. Vous pouvez distinguer trois types de menace : les négligences humaines, les risques avec les services Cloud, et les cyberattaques. Les méthodes d’ingénierie sociale font partie des attaques les plus courantes. Certains pirates utilisent également la technique d’extorsion pour soutirer des données ou de l’argent. L’hameçonnage ou phishing est aussi une attaque très fréquente chez les PME. Celui-ci consiste à se servir d’un courrier électronique contrefait ou faux site internet pour induire un utilisateur en erreur et soustraire ses informations confidentielles. Par ailleurs, la plupart des grandes entreprises sont victimes des attaques au virus informatique.

Quels seront les prochains secteurs à adopter la signature électronique ?
Ces 5 idées reçues qui freinent l’adoption de la signature électronique