Qu’est ce que le Edge Computing ?

Le traitement et stockage des informations préoccupent de nombreux acteurs dans le domaine de l’informatique. Classer des données dans un Cloud public risque de présenter une dépense considérable à une entreprise. De plus, cette option compromet la sécurité des données. Pour une prise en charge sécurisée de vos informations, misez sur l’Edge Computing.

Accélération des flux de données

L’Edge Computing, également appelé mesh computing ou informatique en réseau maillé, désigne une technique innovante basée sur le traitement des données hors d’un datacenter. L’utilisateur peut garder et traiter les informations dans son ordinateur ou un serveur local. Pour l’International Data Corporation (IDC), ce réseau de micro datacenters vient concurrencer le Cloud computing.

L’Edge Computing accélère le temps de traitement des données. Plus précisément, cette technologie minimise la latence, d’où la durée du transfert réseau. Alors que le délai de transmission des données allant d’un dispositif IOT à un Cloud requiert environ 200 millisecondes, ce délai est réduit à seulement 2 à 5 millisecondes. L’utilisateur bénéficie ainsi d’un gain de temps très intéressant. Vous remarquerez que l’analyse des données s’avère au rendez-vous en temps réel.

Sécurisation des informations

L’Edge computing est une méthode d’optimisation de la sécurité des données. En fait, des informations peuvent être piratées au cours de leur transfert vers un data center public. Alors que vous gardez des données sensibles et confidentielles, ce nouveau système bloque vos informations à la périphérie du réseau. En utilisant votre propre ordinateur local, vous n’aurez plus à vous soucier de l’accessibilité sur vos documents, vidéos, images et applications. Toutefois, afin d’éviter les mauvaises surprises, l’utilisateur doit adopter des mesures de sécurité efficaces comme le contrôle des accès ou encore l’utilisation d’un VPN.

Selon les experts, les acteurs de la télécommunication qui souhaitent lancer la 5G en France devraient tirer profit de l’Edge computing. Les professionnels n’auront plus à investir pour un datacenter externe.

Economie de la bande passante

L’Edge computing met en avant la gestion informatique décentralisée en évitant de déployer un autre centre de données. Le traitement des informations se limite ainsi en local. Comme il n’y a plus de transfert assez lent vers un Cloud public, la consommation d’internet devient plus réduite. Même lorsque le débit de la connexion internet est faible, vos données seront facilement transférées et stockées dans votre micro datacenters.

En 2019, Stratis Technologies, le géant du commerce d’équipements informatiques périphériques et de logiciels, a lancé sa plateforme d’Edge computing. L’entreprise a particulièrement ciblé les professionnels en quête d’une meilleure capacité de traitement et de stockage de données en temps réel.

Logiciel de gestion : contacter un éditeur français en ligne
Quels seront les prochains secteurs à adopter la signature électronique ?